fara-nrita-yoga.over-blog.com

 

Lundi 6 décembre 2010 1 06 /12 /Déc /2010 18:25

 


 

YOGA DANCE2(5)

 

 

 

Les séances de Yoga Nrita ont pour vocation d’initier et de faire évoluer la pratique du yoga dansé.


La seule ambition de ces cours est de pratiquer une activité physique, de détente et de loisir.


Aucune fonction thérapeutique n’y est recherchée.


Les seules références à une gestuelle dite « sacrée » ou l’évocation de certains dieux hindous ne relèvent d’aucune position religieuse mais sont uniquement des références à la mythologie d’où sont tirées les postures. Elles permettent de visualiser l’historiette de la chorégraphie, de la colorer.

 


Je suis professeure de yoga, diplômée de la Fédération de Hatha yoga depuis 1983.

J'ai été disciple de Swami Satyananda Saraswati et ai suivi ses enseignements. J'ai appronfondi à la Bihar School of Yoga la technique du Yoga Nidra (yoga du sommeil éveillé), ainsi que la connaissance profonde des "chakra". L'étude des "mudra" (gestuelle yoguique), leurs bienfaits et surtout leur grâce , m'a aidée à concrétiser la forme gracieuse et fluide du Nrita.

J’ai depuis enseigné en France (Toulouse, Paris) et en Inde (New Delhi).


Je suis également anthropologue indianiste. A ce titre, j’ai vécu et travaillé auprès de femmes indiennes dans plusieurs villes d’Inde du Nord. Cette expérience, qui fait encore partie intégrante de ma vie, a été une révélation de ce que peux fournir la "puissance féminine": la Shakti.


Associant les connaissances liées à mes deux casquettes, j’ai désiré rapporter en France ce que j’ai retiré de positif dans la façon de vivre un quotidien parfois difficile des femmes indiennes en l’adaptant au contexte occidental.


Une étude sur l’évolution de la danse en Inde m’a fortement encouragée à développer en plus du yoga postural et du yoga méditatif, une forme plus légère de pratique physique, aux confluences du yoga et de la danse indienne.

Il s’agit d’une activité qui est accessible à tout public, allant des adolescents aux personnes du troisième âge.


Je garde la rigueur professionnelle que m’a enseignée la FFHY en y associant la recherche de la détente et du bien être que j’ai intégrée lors de mon immersion en Inde.


La reconnaissance de la puissance intérieure que nous avons tous en nous, est aujourd’hui le moteur de mon désir de partager ce que j’ai pu apprendre.

Ma connaissance de l’Inde, des femmes indiennes et de la religion et mythologie hindoues me permettront de rester ouverte à toutes les questions sur les disciplines que j’enseigne, leur origine, leurs objectifs.

 

En plus du Yoga Nrita, j'enseigne le Hatha yoga et le Yoga Nidra (yoga du sommeil éveillé) qui est une relaxation guidée qui apporte un grand relâchement tant musculaire que mental.

Par fara-nrita-yoga - Publié dans : Quoi
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 20:01

Devadasi3.jpg

  Les danseuses sacrées qui vivaient et dansaient dans les temples hindous dans la période védique (à partir de 1200 avant notre ère) s’appelaient les devadasi.

De leurs danses traditionnelles sont nées tous les divers types de danses indiennes. Le Bharata Natyam dans le Tamil Nadu, le Kuchipudi dans l’Andhra Pradesh, l’Odissi en Orissa et le Mohiniyattam dans le Kerala, pour ne citer que les plus connues sont issues de la tradition des danses devadasi. La forme de ces danses a quelque peu évolué et a surtout pris le statut de «danse classique ».

Dans les Purana (textes sacrés hindous), nous trouvons déjà des références aux danses sacrées effectuées dans les temples. Les danseuses n’étaient pas encore appelées devadasi. Elles y sont décrites dans leurs activités dans les temples, mais l’accent est mis sur les danses et la musique qu’elles dédiaient aux dieux.  

Elles pratiquaient des « danses sacrées », cela faisait part intégrale du culte hindou. Ces danses répondaient à des rituels très rigoureux. Il s’agissait d’un langage divin. Ainsi, les dieux pouvaient s’adresser aux humains via le corps des devadasi et en réponse, elles seules pouvaient communiquer avec eux. C’est pourquoi, les mouvements qu’elles exécutaient répondaient à des enchaînements de mouvements parfaitement exécutés. Les rythmes, la gestuelle et les expressions ne laissaient aucune place à l’improvisation. Il s’agissait avant tout d’une danse rituelle destinée à honorer les dieux auxquelles elles étaient offertes. Un langage particulier était réservé à chaque divinité. C’est pourquoi il existe un nombre incommensurable de danses indiennes. Elles sont toutes, cependant, dérivées d’un code qui répertorie tous les mouvements et rythmes  de façon très précise : le Natya Shastra écrit par le sage Bharata.

Elles pratiquaient beaucoup le yoga qui était une forme de communion personnelle et intime avec la déité. Lors de ces pratiques individuelles, elles demandaient à la fois la protection de la déité et en même temps lui assurait sa profonde dévotion. Les devadasi qui pratiquaient cette forme de yoga poussée étaient appelées les Basavi ou les Yogini. Les Basavi étaient plus particulièrement les dévotes de Shiva et plus particulièrement du Shivaligam. Basavi en sanscrit est le féminin de basava qui veut dire bœuf. En Inde, la femelle du bœuf est le symbole de la fertilité.

L’identité religieuse distingue les yogini (ou yogati) des basavi. Ethymologiquement, Yogini est le féminin de yogi, renonçant aux plaisirs de la vie. Ces devadasi étaient considérées comme les épouse du Dieu lui-même, Shiva ou Vishnou.

Par Fara-Nrita-Yoga - Publié dans : culture indienne en mouvement
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 20:20

“Health is wealth; peace of mind is happiness; yoga shows the way.”

Par Fara-Nrita-Yoga - Publié dans : citations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 8 février 2011 2 08 /02 /Fév /2011 15:32

Le fait de sentir que notre corps n’est pas un réceptacle vide, qu’il est incarnation demande une bonne connaissance et une bonne relation avec son corps. Il permet de sentir des sensations, de les expliquer. Cela permet de comprendre où le corps commence et où il finit. Il donne des limites et dans le même temps, il ouvre à l’infini. Cela permet donc de faire des choix dans la vie. Il s’agit d’une force que l’on connaît et reconnaît en soi.

 danseuse de Nrita yoga danseuse.jpg

 

Le Nrita Yoga , c’est une idée en mouvement

 

Chercheuse indianiste, yogi, danseuse, ma vision est simple et profonde : promouvoir une forme de yoga dansé basé sur les idéologies indiennes, à travers une entreprise globale, profitable à tous et à toutes qui veulent laisser vivre leur passion.

LeNrita Yoga est un reflet de l’Inde actuelle, dans ses sources d’inspiration, la musique choisie et dans le vocabulaire du mouvement lui-même.

Profondément impliqué dans la compréhension du yoga et de la danse, le mouvement est profond et gracieux.

Le groupe est enthousiaste. Nous cherchons constamment de nouvelles idées dans la culture indienne afin de représenter les valeurs de la danse indienne et du yoga traditionnel.

Par Fara - Publié dans : Quoi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 21 février 2011 1 21 /02 /Fév /2011 17:30

 

Kerala087

 

 

 

Une nouvelle façon de pratiquer le yoga!


Entrez dans le monde du yoga par la danse !


Fidèle à de nombreuses postures du hatha yoga, le Nrita Yoga trouve son originalité dans sa façon de travailler les postures (asana): non statique, il les enchaîne en une sorte de danse lente et légère. A l’origine, on l’appelait « danse cosmique ». Cette discipline, originaire d'Inde du Nord, permet, à chaque mouvement, de poser un regard intérieur sur une partie précise de son corps.

Les postures de yoga (asana) permettent un travail juste en sollicitant en douceur chacun des muscles. Elles s’appuient sur le souffle et la respiration (pranayama). Le pranayama aide à retrouver son corps, à le connaître, à le maîtriser.

Cette technique est appliquée à des enchaînements doux et lents effectués sur des musiques relaxantes issues des chants sacrés indiens. 

Grâce aux postures de yoga, au travail sur le souffle et aux enchaînements, le corps va progressivement devenir plus souple , plus mobile, pour arriver à une meilleure coordination.

En se laissant complètement guider par la musique, sous forme de petites chorégraphies, il est possible d’apprécier chaque asana (posture), de manière à se les approprier complètement, afin de pouvoir les vivre pleinement.

Cela apporte un réel apaisement, un lâcher-prise total pour le corps et l'esprit!

Aucun niveau en danse n'est demandé. Cette discipline peut être pratiquée par les adolescents, les adultes et aussi les seniors.


La méthode :


Le principe du Nrita Yoga est d’associer les méthodes de hatha yoga : les postures (asana), les exercices respiratoires (pranayama) et la répétition de sons chantés (mantra), avec des bases de danse indienne (nrita)

Chaque session commence et se termine par un « salut » (Namasté) que chaque participant s’adresse en signe de respect mutuel.

Chanter ensemble le mantra OM est une façon simple et puissante de réharmoniser notre être et notre environnement, de nous concentrer, et d’apaiser notre mental. Le souffle se régularise et s’approfondit, le corps se détend, et nous glissons facilement dans l’état naturel de relaxation. Ces pratiques amènent à une meilleure connaissance de son corps, un meilleur contrôle de ses mouvements tout en douceur mais avec fermeté.

Avant d’entamer les exercices physiques, un échauffement comprend quelques unes des postures de hatha yoga sollicitant chacun des muscles en douceur.

Des musiques (ou chants) rythment toute la séance et permettent d’harmoniser les mouvements et d’assouplir les postures yoguiques.

Les séances évoluent en suivant le rythme de chacun.

Le yoga dansé est un moment d’échange, de compréhension et de respect mutuel et développe aussi l’ « esprit d’équipe ».


Avec le Nrita yoga, le yoga n’est plus uniquement une pratique individuelle, il devient une activité collective.


Un enchaînement de postures fluides donne en final, un aspect chorégraphique très harmonieux.


Les bienfaits:


Les mouvements ainsi effectués favorisent la souplesse, l’énergie, la fermeté et l’élimination des toxines du corps. La respiration rythmée mobilise aussi la concentration.

Le Nrita Yoga apporte à la fois les bienfaits du yoga : bien-être, relaxation, concentration,  sérénité et de la danse : fluidité et synchronisation des mouvements, réappropriation du corps, harmonie.

L’effet le plus important est la bonne humeur.


Toutes les tensions musculaires et mentales se relâchent en laissant le corps s’exprimer et se libérer.

Les séances sont des instants privilégiés menant à la rencontre de soi et permettant de restaurer une bonne entente avec son propre corps.

 

Retour aux sources du yoga des yogini


Les yogini étaient des danseuses sacrées qui vivaient de renonciation et dédiaient leurs danses aux Dieux. Le yoga était un langage direct avec les déités et celles-ci s’adressaient aux humains via le corps de ces femmes par des mouvements de danse très codifiés. Le Nrita Yoga est cette danse pure qui associe l’apaisement mental du yoga et la grâce physique de la danse classique indienne.


Danser le yoga : est donc une redécouverte du yoga. Il nous amène à fluidifier les postures en enchaînant des mouvements déliés, étirés, issus de la danse sacrée indienne. Il permet à ceux et celles qui n’ont pas une recherche spirituelle de profiter des bienfaits du yoga tout en y apportant un côté à la fois plus ludique et surtout esthétique.

 
Un nouvel équilibre s’ouvre travers le corps et lors des exercices de respiration.

Le mot “Yoga” trouve ses racines dans le Sanskrit : Yug qui signifie joindre, unir.

Il aide à installer l'harmonie et l'équilibre dans les différentes composantes de la vie.


Sa pratique quotidienne permet d'accéder à un état de paix permettant une approche différente de soi, tout d’abord, de notre quotidien, du stress qui souvent nous entoure et permet enfin une relation aux autres beaucoup plus sereine et une meilleure communion avec notre environnement.


La danse indienne prend tout son sens à travers un langage harmonieux du corps.

A l’élégance et la profusion des postures des mains s’associent une gestuelle structurée (mudra) de la tête, des bras et des jambes.

Chaque mouvement travaillé en douceur se transforme alors en un discours symbolique, en une métaphore du monde céleste.

L’association du yoga et de la danse suppose une expression corporelle facilitée par un travail sur la respiration (pranayama). Cela facilite la performance, la qualité du geste sans tension physique, sans essoufflement et aide à surmonter le trac.

Ce sont les danseuses sacrées des temples qui ont créé et développé cette forme de yoga dansé dans l’Inde ancienne (avant notre ère). Il s’agissait d’un langage corporel. Les dieux s’adressaient aux humains au travers du corps des danseuses qui transmettaient ainsi les messages divins. Et en retour, elles pouvaient aussi leur répondre par ce même biais. Le Nrita yoga était alors perçu comme un dialogue divin.

Ce n’est que bien plus tard que la danse et le yoga ont suivi des trajectoires différentes. De nombreuses formes de yoga allant du yoga postural au yoga méditatif se sont multipliés et la danse est tout d’abord devenu ce que nous appelons aujourd’hui « danse classique indienne » (Bharat natyam, Kathak, Odissi..) puis a pris un visage festif avec le Bollywood.

Par Fara-Nrita-Yoga - Publié dans : Quoi
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Présentation

Catégories

Profil

  • Fara-Nrita-Yoga
  • NRITA YOGA - Yoga dansé
  • professeure
  • Fara-France est professeure de yoga de la FFHY depuis 1983 et a enseigné en France et en Inde. Elle a été disciple de Swami Satyananda Saraswati (Bihar School of Yoga). Elle a travaillé plusieurs années auprès de femmes indiennes en Inde

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés